Le réchauffement climatique engendré par l’Homme mènera-t-il à notre perte ?

« Les preuves scientifiques sont là. Le constat est alarmant, l’urgence est indéniable. » – « Le changement climatique menace le bien-être de l’humanité et la santé de toute la planète. » – « L’effet de serre associé à la présence dans l’atmosphère de CO2, qui absorbe une partie du rayonnement infrarouge émis par la surface de la Terre et agit ainsi comme une sorte de couverture, est connu depuis une centaine d’années. » – « La fenêtre de tir pour s’adapter aux conséquences du changement climatique, provoqué par les activités humaines, se réduit. Mais elle n’est pas refermée. C’est pourquoi les prochaines années seront décisives. » – « La forêt est notre meilleure alliée, mais est malmenée par l’Europe. » – « Si les mesures telles que celles prises par l’Europe se multiplient, les Hommes courent à leur perte, en toute connaissance de cause. » – « Le très célèbre physicien Stephen Hawking lors d’un débat organisé par l’Oxford Union Society, le 14 novembre 2016 avait fait une triste prédiction : « Je ne pense pas que nous survivrons 1000 ans de plus si nous ne nous échappons pas de notre fragile planète ». » – « Seul espoir de survie pour l’humanité : trouver une autre planète habitable. D’ici à dans mille ans, « il faudrait que nous nous soyons déjà propagés dans l’espace, vers d’autres étoiles, de sorte qu’un désastre sur la Terre ne signifierait pas la fin de la race humaine ». » – « « Rappelez-vous de regarder en l’air, vers les étoiles. […] Soyez curieux. Même si la vie peut paraître compliquée, il y a toujours quelque chose que vous pouvez faire et que vous pouvez réussir. Ce qui compte, c’est que vous n’abandonniez pas ». – « C’est d’ailleurs ce que fait la NASA en coopération avec l’agence spatiale européenne (ESA) et l’agence spatiale canadienne, en ayant déployé le télescope spatial le plus puissant de tous les temps, James Webb, qui devrait nous aider à mieux comprendre l’Univers et peut-être à trouver ce que Stephen Hawking espérait, une « planète refuge ». » – « Mais avant de déserter la Terre, l’ONU et l’IPBES déclarent que des solutions existent, pour minimiser les conséquences du changement climatique. » – « Valoriser la nature pour survivre. » – « Pour lire la suite cliquez sur le bouton en dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s